Ituri : accusées d'être à la base de l'insécurité, des ONG humanitaires s'engagent à créer un climat de confiance avec la population

Publié ven 07/06/2019 - 20:20
7sur7

Plus de 50 ONG nationales et internationales oeuvrant dans le secteur humanitaire en Ituri ont résolu de communiquer régulièrement sur toutes les actions qu'elles mènent dans la province afin de créer un climat de confiance avec la population qui accusent ces ONG d'être à la base de l'insécurité dans la région.

Elles ont pris cet engagement au cours d'une journée porte ouverte et de communication que le Bureau des Nations-Unies pour la coordination des affaires humanitaires OCHA a organisé vendredi 07 juin à l'intention de toutes les couches de la population (autorités politico administratives, la société civile, les différentes communautés, les jeunes,...) à Bunia et ce, sur les mandats et les activités des organisations humanitaires internationales et nationales installées en Ituri.

Le chef d'antenne de OCHA/Bunia Alice Warambo précise que pour y arriver, une série d'activités sera menée afin d'améliorer la communication avec la population et la sensibiliser sur les activités des humanitaires.

Et d'ajouter, l'idéal c'est arriver à créer un climat de confiance avec la population car ces organisations font souvent l'objet de diabolisation et stigmatisation de la part de la population.

Le gouverneur intérimaire de l'Ituri Shalo Dudu Martin a de son côté, appelé la population iturienne à collaborer avec ces humanitaires.

Signalons qu'il y'a quelques semaines, deux grands entrepôts de PAM ( programme alimentaire mondiale ) se trouvant à  Bunia ont suscité une polémique et des suspicions au sein de l'opinion sur une éventuelle implication de cette organisation dans l'insécurité en territoire de Djugu.

Séraphin Banangana, correspondant 7SUR7.CD à Bunia