Nord-Kivu-Ebola : Altercation entre la population et l'équipe de riposte ce samedi à Cantine

Ebola 7SUR7.CD

La situation est restée agitée ce samedi au quartier Mangato, localité de Cantine-Aloya en territoire de Beni.

En effet, il a été signalé un soulèvement de la population contre les équipes de riposte à la maladie Ebola qui venait de Mangina en vue de mener une lutte contre ce virus dans cette partie du territoire de Beni où de nombreux cas positifs sont actuellement enregistrés.

Selon la société civile de Mangina, en dépit de la sensibilisation, la population de Cantine persiste dans son doute au sujet de l'existence de cette épidémie dans la partie Est du pays.

Malheureusement, déplore-t-il, les malades qui fuient cette localité viennent de nouveau contaminer la cité de Mangina où le virus est de plus en plus contenu par la riposte depuis quelques mois déjà.

La société civile rapporte que ce sont les habitants de Cantine, de connivence avec les Maï-Maï qui ont contraint les équipes de riposte à rebrousser chemin et que le pire serait vécu si la police n'intervenait pas à temps utile.

"Ça fait une semaine passée qu'il y a des cas d'Ebola qui sont en train de s'enregistrer aux centres de traitement Ebola de Mangina, et la plupart de ces cas viennent de Cantine et de Mabalako. Alors vers Visiki, la population s'est soulevée contre les équipes de riposte. Toutes les équipes sont rentrées à la base. Nous apprenons à la dernière minute que c'est la population mélangée aux Maï-Maï, souligne la société civile.

D'autres sources informent qu'une dame a été atteinte par une balle lors de ce tiraillement.

Isaac Kisatiro depuis Butembo