RDC - Réforme administration publique : les 1000 jeunes professionnels invitent le président de la République à s'impliquer dans leur processus d'affectation

Publié lun 10/06/2019 - 18:07
fonction publique

Les différentes coordinations de 1000 jeunes professionnels (JPO), vague 4, ont exprimé le souhait de rencontrer leurs gouverneurs respectifs. 

Dans une correspondance déposée  lundi 10 juin auprès des services de ses différentes autorités provinciales, ces jeunes, - recrutés au sein de l'administration publique à l'issue d'un concours mais toujours pas affectés-,  espèrent ainsi obtenir d'eux leur implication pour une intervention du président de la République, afin que celui-ci mette définitivement fin à leurs situations d'incertitude.

Ces jeunes, déterminés à travailler pour la redynamisation de l'administration publique ont également adressé une correspondance directement au chef de l'État

Fonction publique

Ainsi ces JPO vague 4, disent attendre de Félix Tshisekedi ce qui suit : 

1. D'ordonner la fixation et publication de la date de la formation de 1000 JPO dans un futur proche,

2. D'ordonner le respect strict des termes de références pour la vague 4 en ne les affectant que dans cinq ministères pilotes et les trois régies ciblées par ce projet,

3. D'ordonner le contreseing de la grille baremique des jeunes professionnels, toutes les vagues confondues, laquelle grille se conforme au préalable exigée par la banque mondiale pour un impact visible et à long terme du projet PPRAP,

4. D'ordonner la  protection du JPO par un arrêté du Premier ministre par la création d'un corps portant protection du statut du JPO à l'instar des Énarques.

Pour Rappel, c'est depuis le 4 février 2018 que ses 1000 jeunes professionnels, dont 38 par province,  ont été recrutés à l'issue d'un concours. Une année après, cette 4ème vague n'a pas encore été affectée.

Élysée Odia