Ituri : Les activités paralysées à Bunia suite au deuil de 3 jour décrété par la communauté Hema

Velo

La plupart des activités sont restées paralysées ce mercredi 12 juin dans la ville de Bunia. Boutiques, magasins, écoles, institutions bancaires, stations carburant, bureaux de services de l'Etat n'ont pas ouvert leurs portes.

A la base de cette situation, le respect de l'appel de la communauté Hema regroupée au sein de l'association culturelle ENTE à l'endroit de ses membres et de tous ceux qui désapprouvent les atrocités à Djugu, d'observer 3 jours de deuil (soit du 12 au 14 juin prochain) en mémoire de ceux qui sont tués dans cette partie du pays.

Seuls, quelques conducteurs de motos-taxis exercent timidement leurs activités car le prix du carburant ayant connu une hausse depuis ce matin auprès de certains revendeurs.

Ce produit pétrolier se négocie entre 2500 et 3000 Fc le litre au lieu de 1500 ou 1600 Fc tel que c'était le cas à la veille, provoquant ainsi une hausse du prix de transport.

 Il sied de signaler que déjà le mardi 11 juin dernier, les activités ont tourné au ralenti dans la ville de Bunia suite à une psychose qui a élu domicile au sein de la population après le passage d'un groupe de jeunes sur des motos en colère contre la dégradation de la situation sécuritaire dans le territoire de Djugu.

Seraphin Banangana/Correspondant 7SUR7.CD à Bunia