Lomami-Contentieux électoral : une marche des militants PND dispersée par la police à Ngandanjika

7sur7

Les activités étaient paralysées tout au long du boulevard Mobutu dans le territoire de Ngandanjika en province de Lomami ce mercredi 12 juin 2019.

Plusieurs militants du Parti National pour la Démocratie et le Développement "PND", parti pro Katumbi, sont descendus dans la rue ce mercredi 12 juin 2019 pour protester contre l'invalidation Germain Mutombo Kasango par la Cour Constitutionnelle.

Selon des sources locales, cette marche qui est partie du siège local du PND au niveau de cotonnière n'était pas autorisée par les autorités administratives et les agents de la PNC ont tiré des balles en l'air et des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

"Les agents de la PNC ont fait usage des tirs de sommation pour disperser les électeurs et les militants de PND/Ngandanjika qui protestent contre l'invalidation de leur candidat Germain Mutombo", a déclaré au téléphone de 7SUR7.CD Michel Tshiala, journaliste à la Radio Ditunga.

De son côté, l'administrateur du territoire de Ngandanjika, Alexandre Kayumba, dit n'être pas saisi avant comme le recommande l'administration.

Pour rappel, la Cour Constitutionnelle a invalidé Germain Mutombo Kasongo de la plateforme AMK après avoir siégé 5 mois comme député national au profil de Mukuna de l'APECO.

Socrate Tshimanga depuis Lomami