Lomami : L'UDPS reporte sa marche dite de "vérité" après avoir "consulté la base"

Publié sam 15/06/2019 - 09:07
7SUR7.CD

Initialement prévue ce samedi 15 juin 2019, la marche conjointe dite de la "vérité" de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social "UDPS" pour exiger le départ du gouverneur de la province de Lomami, Sylvain Lubamba Mayombo, n'aura pas pas lieu.

À en croire le président fédéral de l'UDPS/Mwene-ditu Gérard Tshibanda, cette grande marche est renvoyée au lundi 17 juin prochain.

Il justifie ce report par deux raisons majeures notamment la concertation conjointe avec les différentes sections de son parti (UDPS Kabinda, Luputa, Ngandanjika et Kamiji) et aussi les gens doivent vaquer librement à leurs occupations suite à la réussite de l'appel à la journée ville morte observée le jeudi 13 juin dernier à Mwene-ditu.

"Comme il y a eu ville morte, cela prouve qu'il y a réellement besoin d'un changement. Notre marche est reportée au lundi 17 juin parce que nous avons eu des échanges avec les bases de l'UDPS de la province de Lomami pour une activité conjointe enfin de réclamer le départ de Sylvain Lubamba qui n'aime pas collaborer bien avec nous", a dit à 7SUR7.CD dans la soirée du vendredi 14 juin 2019 Gérard Tshibanda, président fédéral de l'UDPS/Mwene-ditu.

Il sied de signaler que le parti présidentiel rejette en bloc toutes les accusations portées à sa charge sur les dégâts enregistrés lors de l'appel à la ville morte observée le 13 juin sur toute l'étendue de la province de Lomami.

Socrate Tshimanga depuis Mwene-Ditu