Ituri-Tueries à Djugu : L'UPC de Thomas Lubanga parle d'un "génocide" et dénonce "le silence" de la Communauté Internationale 

Publié mar 18/06/2019 - 09:02
7sur7

Le parti politique Union des Patriotes Congolais, "UPC", ayant son siège national dans la ville de Bunia en ituri, a, dans une déclaration devant la presse lundi 17 juin dernier, qualifié de génocide les tueries de Djugu.

Cette formation politique chère à Thomas Lubanga justifie sa prise de position par les massacres à grande échelle selon elle, enregistrés en une seule semaine du lundi 10 au samedi 15 juin 2019 au cours de laquelle de centaines de personnes ont été tuées par le groupe armé CODECO opérant à Djugu.

Tout en dénonçant et condamnant fermement ce génocide qui s'exécute au vu et au su de la communauté tant nationale qu'internationale, l'UPC encourage les éléments des FARDC de poursuivre sans relâche les opérations de rétablissement de la paix et de la sécurité en traquant ces genocidaires jusqu'a leur dernier retranchement.

Et ce parti politique invite la communauté internationale représentée par la MONUSCO, de briser son silence qui frise une certaine indifférence face à cette tragédie humaine, afin de mériter sa présence aux côtés du gouvernement congolais.

Séraphin Banangana/Correspondant 7SUR7.CD à Bunia