RDC : L'utilisation de tout autre vaccin contre Ebola est interdite dans les provinces du Nord Kivu et de l'lturi. Il n'y a pas de crise d'approvisionnement du vaccin rVSV-ZEBOV (Oly Ilunga)

Publié ven 12/07/2019 - 09:44
7SUR7.CD

Dans une note circulaire datée du 10 juillet dernier et parvenue ce vendredi à 7SUR7.CD, le ministère de la Santé signale qu'il s'est tenu du 28 au 29 juin 2019 à Kinshasa, une consultation internationale sur la vaccination contre la maladie à virus Ebola.

A l'issu de ces deux jours des discussions et après consultation, le ministère de la Santé est arrivé aux principales conclusions suivantes :

- L'introduction d'un deuxième vaccin ne fait pas partie du 4e plan stratégique pour la riposte ;

- Il n'y a pas à ce jour de crise d'approvisionnement du vaccin rVSV-ZEBOV et la RDC a déjà adopté la dose ajustée à 2x10 E7 pfu recommandée par le sage en date du mai 2019 ;

- Les nouveaux vaccins proposés ne pourraient éventuellement être intégrés dans l'arsenal préventif national contre la maladie à virus Ebola que lorsque leur efficacité sera établie ;

- Le Ministère de la Santé reste ouvert sur le plan scientifique à recevoir des propositions éventuelles des producteurs de vaccins expérimentaux qui souhaiteraient évaluer leurs vaccins en RDC.

"Cependant, vu les risques de confusion, les problèmes de communication et les risques d'amalgames entre le vaccin rVSV-ZEBOV actuellement utilisé et les autres vaccins qui n'ont pas le même niveau d'évidence, je porte à la connaissance de tous les acteurs de la santé, tant nationaux qu'internationaux, que l'utilisation de tout autre vaccin contre la Maladie à virus Ebola est interdite dans les provinces du Nord Kivu et de l'lturi", a prévenu le ministre de la santé Oly Ilunga. 

En conséquence martèle le ministre, aucun essai clinique vaccinal ne sera autorisé durant la 10e épidémie sur toute l'étendue du territoire national. 

Jephté Kitsita