RDC - 16è anniversaire  de Top Congo : Christian Lusakueno promet que sa radio sera toujours le "porte-voix de sans voix"

Publié sam 13/07/2019 - 21:08
7sur7

La radio Top Congo va souffler sur sa  16ème bougie demain dimanche 14 juillet. Son directeur général Christian Lusakueno est revenu sur le long parcours de cette station, parsemé par des moments difficiles mais aussi de bonheur.

C'était au cours d'une conférence de presse animée ce samedi à Show buzz à Kinshasa.

Pour le patron de cette entreprise de presse, cet anniversaire est célébré dans la réflexion, la joie et le partage.  

Lancée officiellement le 14 juillet 2003, la radio Top Congo "se situe dans l'information et veut aller plus loin dans l'information et permettre aux sans voix d'avoir un porte-voix", affirme C. Lusakueno. 

"Chacun d'entre vous, c'est ma peine..chacun de vous, c'est mon objectif", a-t-il dit. 

Durant toutes ces années de son existence, cette radio "made in Congo" selon les termes de son propriétaire, a connu plusieurs difficultés d'ordres économique, financier et politique. Mais elle a résisté et monte en puissance actuellement en RDC. 

"Souvent ce sont des difficultés que si avait su on aurait pu éviter. Ce métier est très difficile à exercer. Les sociétés, avant de faire la publicité, traîne les pieds. Les difficultés sont d'ordres économique et financier mais aussi politique", a fait savoir C. Lusakueno, qui souligne que le fait que sa radio veille sur l'équilibre dans le traitement de l'information, est le principe de base qui l'a conduite à son éclosion.

"On a toujours veiller à ce que tous les sons de cloche soient publiés. Le respect des règles journalistiques. La règle, c'est à tous les journalistes, tant vous savez démontré tout ce que vous avez à dire et vous protégez, publier", a précisé cet ancien journaliste d'Africa n°1 et de Radio Panique à Bruxelles. 

En ce qui concerne son financement, Christian Luskueno indique que Top Congo a développé des émissions qui lui permettent d'attirer des annonceurs, tout en soulignant que ses agents n'accusent aucun mois d'arriéré de salaire. 

"Je vous assure que nous avons créé des émissions qui ont attiré des annonceurs. C'est comme ça que nous nous financons. Je peux vous assurer que Top Congo n'a aucun arriéré de salaire à payer.'', a t-il déclaré.

Comment espérer trouver son modèle économique dans un pays qui ne le permet pas?, s'est-il aussitôt interrogé. 

Par ailleurs, la radio Top Congo va tout mettre en œuvre d'ici peu pour s'adapter à l'évolution de la technologie, en  développant tous les canaux de diffusion de l'information, notamment l'internet et la télévision. 

Pour ce 16ème anniversaire, plusieurs activités ont été prévues, notamment des conférence-débats, et une soirée dansante ce samedi à Kinshasa. 

Selon un récent sondage d'une maison de Paris,  Top Congo est la radio la plus suivie en RDC devant RFI et Radio Okapi  financée par l'ONU.


P.M.