RDC : Une organisation des parents appelle à une table ronde pour fixer le "paquet minimum" de l'enseignement gratuit de base

Publié mar 20/08/2019 - 12:45
7SUR7.CD

À quelques semaines de la rentrée scolaire 2019-2020, une structure regroupant des parents d'élèves appelle à une table ronde pour fixer l'opinion, quant à la mise en oeuvre de l'enseignement gratuit de base en RDC qui, selon elle, constitue une promesse du quinquennat du président Félix Tshisekedi.

Dans un document parvenu à 7SUR7.CD ce lundi 19 août, cette organisation fait savoir qu'il sera question, au cours de ces assises qui vont réunir les différents acteurs de l'enseignement primaire et secondaire, de déterminer le ''paquet minimum de l'enseignement gratuit de base'' (PMEGB) en RDC. 

"À l'approche de la rentrée scolaire 2019, le moment est venu pour analyser la situation afin d'établir un état des lieux conduisant à la rédaction d'une feuille de route réaliste", lit-on dans ce document.

Comme dit, poursuit la même source, "plus haut des nombreux acteurs qui interviennent dans le secteur de l'enseignement, acteurs aussi bien publics que privés. Il est souhaitable que les divers protagonistes dans ce dossier prennent part à une table ronde quant à la matérialisation de cette promesse du quinquennat du chef de l'État".

Au cours des discussions, souligne-t-elle, plusieurs questions devront être soulevées, parmi lesquelles : 

1. Où en est l'enseignement en RDC en général et la gratuité de l'enseignement de base en particulier ? 

2. Quels sont les objectifs poursuivis par l'enseignement en général et l'enseignement de base en particulier ? 

3. Quelles sont les ressources aussi bien humaines, matérielles, logistiques, financières, technologiques et les ressources disponibles pour atteindre ces objectifs ? 

Les conclusions des travaux, qui devront prendre au minimum trois jours, permettront aux acteurs du secteur de l'enseignement primaire et secondaire de savoir si la gratuité de l'enseignement de base doit être appliquée cette année ou reportée à une année ultérieure, précise ledit document. 

En RDC, l'enseignement a toujours été considéré comme un des piliers fondamentaux de la société congolaise à côté de la paix, le travail, et la justice. Mais la paie valorisante des enseignants n'a pas suivi l'évolution du train de la vie, laissant la place à toutes des pratiques et comportements déplorables du corps enseignant. 

L'article 43 de la constitution stipule que l'enseignement est un droit fondamental et que l'éducation de base est gratuite. Malheureusement, cette loi n'a jamais été d'application. 

Le nouveau régime de Félix Tshisekedi affirme et réaffirme sa volonté de mettre en oeuvre cette loi, en rendant l'éducation de base gratuite dès cette année scolaire 2019-2020. Et pour cela, il est nécessaire de prendre des mesures idoines pour assurer la paie des enseignants, en mettant fin à leur prise en charge par les parents.

P. M.