Maniama-affrontements entre FARDC et Maï Maï : mesures sécuritaires prises, les déplacés appelés à retourner dans leurs milieux (gouverneur)

Publié sam 25/01/2020 - 16:27
7sur7

Les déplacés qui ont fui les affrontements entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les Maï Maï dans la commune rurale de Salamabila sont appelés à retourner dans leurs milieux.

Ce, parce que des mesures sécuritaires ont été prises pour assurer leur sécurité.

Le gouverneur de la province du Maniema Auguy Musafiri l'a dit vendredi 24 janvier 2020 à l'issue  du conseil de sécurité de la province.

" la situation est redevenue calme, j'appelle tous les déplacés de Salamabila à retourner dans leurs milieux. Nous avons supprimé toutes les barrières érigées par les militaires, afin de leur permettre de rentrer chez eux. la population peut vaquer librement à ses occupations, nous avons pris des mesures sécuritaires", a-t-il déclaré

Le même vendredi, la mutuelle des ressortissants du Maniema (MUREMA) vivant à Bukavu a alerté qu'au moins 10 enfants sont morts parmi les 12.000 déplacés des affrontements entre l'armée et les Maï-maï

Elle indique également que tous les déplacés vivent dans des conditions difficiles à Wamaza et Kopakopa dans la province du Maniema.

Il sied de rappeler que les affrontements entre les forces loyalistes et les Maï-Maï Malaika ont éclaté le samedi 11 janvier 2020 dans la commune rurale de Salamabila et ses environs.

Déogratias Cubaka