Sud/Kivu - Hausse du prix carburant : le gouvernement  fixe à 1700 FC le litre et met en garde les opérateurs économiques

Publié mer 05/02/2020 - 12:32
Bukavu

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu fixe le prix de vente d'un litre de carburants à la pompe à 1700 francs congolais.

Cette décision intervient après un weekend perturbé, où la carence du carburant a poussé certaines stations à vendre un litre à la pompe entre 1750 et 2300 Francs congolais.

L'exécutif provincial met en garde les opérateurs économiques qui fixent le prix de vente à la pompe de leur propre gré.

"Considérant la hausse des prix des produits pétroliers sur le marché de la ville de Bukavu due à une pénurie observée dans certaines stations de la ville. Le gouvernement provincial rappelle que la loi organique relative à la liberté des prix et la concurrence dispose que les prix des hydrocarbures ne sont pas liberalisés. Ainsi, le prix de vente de carburants terrestres à la pompe est fixé à 1700fc le litre. Les contrevenants seront sanctionnés", peut-on lire dans un communiqué signé concomitament par le ministre provincial de l'économie et celui des hydrocarbures.

Il sied de rappeler que du 1er au 3 février, le transport en commun a été perturbé dans la ville de Bukavu suite à la hausse du prix de carburant.

Déogratias Cubaka, à Bukavu