Ituri : L'armée annonce avoir blessé grièvement le chef de la milice CODECO et neutralisé 7 de ses gardes du corps à Djugu

Publié jeu 26/03/2020 - 18:14

Ngudjolo Innocent, le chef de la milice CODECO (coopérative pour le développement du Congo) a été grièvement blessé par les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo "FARDC" dans la soirée du mercredi 25 mars 2020 dans la localité Mokpa (entre les villages Dembu et Linga) dans le secteur des Walendu-pitsi, en territoire de Djugu, province de l'Ituri.

Cette nouvelle a été confirmée à 7SUR7.CD ce Jeudi 26 mars 2020 par le porte-parole du secteur opérationnel de l'armée en Ituri.

Selon le lieutenant Jules Ngongo, ce chef rebelle a été grièvement blessé lors des accrochages qui ont opposé ses hommes aux militaires des forces loyalistes.

"Il y a eu accrochages entre les éléments des FARDC et ceux de la milice CODECO qui étaient à bord d'un véhicule avec leur chef Ngudjolo. L'armée a montré sa capacité d'anéantir ce groupe armé, en neutralisant 7 gardes du corps de Ngudjolo, et ce dernier a été grièvement blessé. Pour le moment, nos hommes sont en train de quadriller la zone jusqu'à ce que nous allons le trouver", a-t-il déclaré.

Il sied de noter que le chef rebelle Ngudjolo revenait de l'enterrement de Ndalo, son proche collaborateur et chargé de ravitaillement du groupe armé CODECO neutralisé il y a quelques jours par l'armée, lorsque ses hommes ont attaqué les militaires des FARDC qui étaient en patrouille des combats et des liaisons dans cette zone.

Séraphin Banangana depuis Bunia