Nord-Kivu : 20 personnes arrêtées dans une manifestation qui exigeait le départ des autorités à Butembo

Publié jeu 26/03/2020 - 18:53
7sur7

La Police Nationale Congolaise (PNC), ville de Butembo (Nord-Kivu) a annoncé ce jeudi 26 mars 2020, l’arrestation de 20 personnes dont deux femmes dans une journée ville-morte qui a tourné en une manifestation décrétée par la véranda Mutsanga, (un groupe de pression proche d’un député national, Ndlr) pour exiger le départ des autorités urbaines et sécuritaires de la place pour incompétence. 
 
« Ils (membres de ce groupe de pression, Ndlr) ont programmé une journée ville-morte. J’ai comme l’impression que les gens ne voient pas la situation économique de la ville qui est sur une pente à cause des journées ville-morte… J’ai envoyé les gens (policiers, Ndlr) sur terrain. Il y en a qui ont occupé les points chauds. Il y en a qui sont allés du côté de Mutsanga, et ce là où ils ont arrêté 20 personnes », a déclaré à 7SUR7.CD Richard Mbambi Kingana, commissaire supérieur principal de la PNC Butembo.

La mi-journée, les activités socioéconomiques ont été paralysées à Butembo. De nombreux jeunes se réclamant membres de la Véranda Mutsanga ont érigé des barricades sur les artères principales et secondaires de la ville. Les forces de sécurité ont dû recourir aux coups de feu dans le nord-est de Butembo pour rétablir l’ordre public.

La nuit dernière, une attaque rebelle contre le cachot de la commune Musasa (Sud de Butembo) s’est soldée par l’évasion d’au moins 3 détenus. Les assaillants ont cependant été repoussés par les éléments de la police qui ont également arrêtés certains d'entre eux.  

Joël Kaseso, à Butembo