Sud-Kivu : 7 militaires déserteurs dont deux officiers se sont rendus aux FARDC à Minembwe

Publié lun 20/04/2020 - 09:58
7sur7

Au total, 7 éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui avaient fait défection se sont rendus à Minembwe dans le territoire de Fizi (Sud-Kivu) pour rejoindre les forces loyalistes.

La nouvelle a été confirmée à 7SUR7.CD, ce lundi 20 avril 2020 par le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu.

Il précise que ces 7 militaires dont deux officiers se sont rendus avec leurs armes AK-47.

"Ils sont 7 éléments dont deux officiers qui sont rentrés dans les rangs de FARDC à Minembwe. Ces deux officiers sont le lieutenant colonel Nyenyeri Kayomba Venance et le lieutenant Sanzufura Éric. Parmi ces 7 éléments, les uns se sont rendus le jeudi 16 avril et les autres le vendredi 17 avril 2020 à la 12e brigade de réaction rapide", a-t-il expliqué

Et de poursuivre : "Ces militaires avaient fait défection vers le mois d'octobre 2019 pour rejoindre le groupe armé Makanika, un autre déserteur. Ils disent avoir été trompés par certaines personnes ennemis de la paix".

Le capitaine Dieudonné Kasereka précise que ces 7 militaires sont revenus à la raison suite à la sensibilisation amorcée par le commandant secteur opérationnel Sukola 2 Sud Sud-Kivu, via le commandant 12e Brigade, le général de brigade Dieudonné Muhima.

Il confirme que l'armée les a bien accueilli et qu'ils sont en route pour Uvira en attendant la décision de la hiérarchie.

Le capitaine Dieudonné Kasereka renseigne que le commandant secteur, le général de brigade Gaby Boswane, demande aux autres groupes armés qui traînent dans la brousse à déposer les armes et à se rendre pour consolider la paix.

Pour rappel, le colonel Nyenyeri a déserté car il a été accusé d’avoir assassiné des civils après être tombé dans une embuscade que ses proches attribuaient à son adjoint

Déogratias Cubaka, à Bukavu