Kinshasa/Covid-19 : Chiffré à près de 5 millions $, le nouveau programme d'urgence en faveur des populations vulnérables adopté

Publié dim 05/07/2020 - 08:37
7SUR7.CD

Le nouveau Programme d'Urgence d'Accompagnement des populations Vulnérables de la ville de Kinshasa contre la Covid-19 (PURAV) a été adopté samedi dernier par les partenaires techniques et financiers de la République Démocratique du Congo. 

C'était lors de la clôture de l'atelier d'appropriation de ce plan organisé durant 4 jours soit du 1er au 4 juillet 2020 par le commissariat général au genre et affaires sociales de la capitale, avec l'appui du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA).

Ledit programme recadré est chiffré à 4.994.090 dollars américains et est divisé en quatre axes, à savoir : la prévention, la protection, la prise en charge et la coordination.

Lors de la même cérémonie de clôture de l'atelier, la commissaire générale au genre et affaires sociales a remercié les partenaires techniques et financiers entre autre, l'UNFPA pour l'adoption de ce plan. 

"L'avantage de ce nouveau plan recadré réside dans son caractère de transversalité en ce qu'il définit les actions d'appui à mener dans des domaines concernés par la riposte, tout en prenant en compte la vulnérabilité sur toutes ses formes. Se faisant, nous ne pouvons que féliciter les experts et participants qui viennent de mettre à la disposition de la ville un document de grande valeur susceptible d'orienter les actions dans une approche de résilience face au risque de détérioration des conditions des populations vulnérables", a indiqué Laetitia Bena Kabamba. 

Pour sa part, le représentant-pays de l'UNFPA a annoncé la contribution de son institution à la mise en œuvre de ce plan. 

"Je voudrais parler du programme que vous venez d'adopter pour vous rassurer qu'au niveau du Fonds des Nations-Unies pour la Population, nous allons apporter notre petite pierre pour au moins, je peux déjà annoncer ici, dans la semaine à venir, nous allons apporter une assistance à plus de 1000 personnes les plus vulnérables dans la ville de Kinshasa, à savoir les orphelins, les personnes vivant avec le VIH, les personnes du troisième âge et parfois nos mamans qui sont dans les marchés", a fait savoir Sennen Houton. 

Signalons que l'objectif de ce nouveau programme d'urgence est d'accompagner les personnes vulnérables de la ville de Kinshasa à adopter des attitudes positives pour atténuer l'impact négatif de la Covid-19. 

Prince Mayiro