Kasaï-Central : La société civile sollicite l'implication de Tshisekedi pour la réhabilitation du gouverneur Kabuya déstitué "illégalement"

Publié mer 29/07/2020 - 16:50
7sur7

Au moins 50 organisations de la société civile du Kasaï-Central, ont dans une correspondance adressée au président de la République, dont copie est parvenue à la rédaction de 7SUR7.CD ce mercredi  29 juillet 2020, sollicité l'implication personnelle de Félix Tshisekedi pour la réhabilitation du gouverneur Martin Kabuya déstitué "illégalement" au mois de juin dernier.

Dans leurs argumentaires, ces organisations soutiennent que la motion initiée par quelques députés provinciaux contre Martin Kabuya est la résultante d'un conflit de leadership politique par des hommes politiques du Kasaï-Central essentiellement ceux impliqués dans l'affaire des détournement des fonds destinés à la province dans le cadre de 100 jours.

Elles ajoutent que le vote de cette motion a été entachée de beaucoup d'irrégularité et anti-valeurs telles que "la corruption, le clientélisme, le tribalisme, le trafic d'influence, la quête des intérêts égoïstes au détriment de l'intérêt supérieur du peuple centre Kasaïen".

En vue du bien-être du centre Kasaïen, ces membres de la société civile, récusent la déchéance de Martin Kabuya et prient au chef de l'État de bien vouloir user de sa sagesse pour créer la paix et la stabilité entre les deux institutions provinciales, en sa qualité de garant du bon fonctionnement des institutions de la République.

Pour rappel, Martin Kabuya gouverneur du Kasaï-Central, a été destitué par l'assemblée provinciale suite à une motion de censure lui adressée par 12 députés provinciaux. Ces élus reprochaient plusieurs griefs au chef de l'exécutif provincial, dont le sabotage de la vision du chef de l'État Félix Tshisekedi.

Au cours de la plénière statuant sur cette motion, 18 députés provinciaux sur 30 qui ont siégé, ont soutenu cette démarche.

Alain Saveur Makoba, à Kananga