RDC : Le « groupe de 13 » se sépare du candidat à la présidence de la CENI Paul Nsapu

Publié sam 01/08/2020 - 12:40
Photo droit tiers

Le groupe de 13 personnalités politiques et de la société civile signataires ayant appelé le 11 juillet 2020 à un consensus autour du processus électoral, est passé désormais à 12. 

Ils ont décidé samedi de se séparer de Paul Nsapu, fondateur de l’ONG Ligue des électeurs. Motif : les 12 personnalités n’étaient pas au courant de sa candidature au poste de président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
Une de ces 13 personnalités  a tenu à faire savoir qu’il n’a jamais participé à aucune réunion parce qu’il est confiné en Europe.
Elle a tenu aussi à préciser que le groupe de 13 lui avait demandé des explications mais qu’il ne les a jamais fournies.
Pour les 12 personnalités, la présence d’un candidat au poste de président de la CENI parmi eux était « de nature à décrédibiliser leur démarche ».

Paul Nsapu avait introduit sa candidature auprès des confessions religieuses. Celle-ci n’avait pas été retenue notamment pour insuffisance de « diplôme ».

Le groupe de 13 a vu le jour au mois de juillet dernier. Il est composé, notamment de Delly Sessanga, Thomas Lokondo, Juvenal Munobo, Daniel Mukoko Samba, Claude Lubaya et les autres. 

Ils se sont assignés l'objectif de consulter la classe politique congolaise et les organisations de la société civile en vue d'obtenir un consensus sur les réformes électorales à mener en RDC. Ce, pour des élections apaisées en 2023. 

Ils ont entamé les consultations cette semaine. Le mardi dernier, ils ont été reçus par le président de la République, Félix Tshisekedi. 

Le groupe de 13 a, par ailleurs, échangé jeudi avec le bureau sortant de la centrale électorale dirigé par Corneille Nangaa sur les réformes électorales. Le même jour, ils ont rencontré le président du Mouvement de Libération du Congo (MLC), Jean Pierre Bemba, qui, selon eux, a encouragé leur initiative.

Dans les prochains jours, l'agenda de ces désormais 12 personnalités politiques et de la société civile prévoit des rencontres avec d'autres plateformes politiques et de la société civile.

Prince Mayiro