Kasaï-Oriental: Des journalistes dans la rue pour exiger le respect de leurs droits 

Publié mer 05/08/2020 - 15:00
7sur7

Les journalistes réunis au sein de l'Union Nationale de la Presse du Congo "UNPC" œuvrant dans la province du Kasaï-Oriental, ont marché ce mercredi 05 août 2020, pour exiger aux autorités provinciales, le respect de leurs droits.

Ils étaient munis des écriteaux sur lesquels on pouvait lire "La liberté de la presse est le plus grand baromètre de la démocratie. Non au mauvais traitement des professionnels de médias".

"Que les services de sécurité assurent la protection des journalistes, mais aussi que les auteurs des agressions soient poursuivis et punis par la justice. Que l'accès aux sources d'informations soit garanti à tout journaliste intéressé", ont-ils recommandé dans un mémorandum déposé au gouvernorat du Kasaï-Oriental.

L'UNPC rappelle avoir enregistré des plaintes de ses membres victimes des menaces de tout genre, de la part notamment des personnes instrumentalisées. 

La goutte qui a fait déborder le vase, c'est l'agression des journalistes en date du 21 juillet 2020, devant l'Assemblée provinciale alors qu'ils étaient en plein exercice de leurs profession.

Plusieurs journalistes de la radio télévision Happy Day ont été tabassés à savoir: Marie Jeanne Mupela, Ebedon Kayembe et Nicolas Kazadi.

Alain Saveur Makoba