Denis Lessie : "Kabila va revenir au pouvoir, je le vois dans mon écran prophétique"

Publié dim 20/09/2020 - 14:47
Photo droits tiers

Le pasteur Denis Lessie, chef de l'église "Arche de Noé", a, dans une de ses sorties médiatiques dont un extrait a été diffusé samedi 19 septembre 2020 sur Twitter, affirmé que l'autorité morale du Front Commun pour le Congo (FCC), Joseph Kabila Kabange va revenir au pouvoir.

Pour appuyer son argumentaire, Denis Lessie affirme qu'il s'agit de quelque chose qu'il voit dans son écran prophétique. Cependant, il relativise en soulignant que le retour de Kabila aux affaires ne signifie pas qu'il soit forcément président de la République.

"Kabila aussi voit qu'il y a certaines choses qu'il n'a pas finies de faire. J'ai dévoilé ça, on ne peut pas le cacher. Je ne peux pas parler à sa place, mais prophétiquement, Kabila va revenir au pouvoir. Je ne dis pas qu'il doit forcément être président de la République, mais directement ou indirectement il va revenir au pouvoir. Je vois la chose, ça apparaît dans mes écrans", a déclaré Denis Lessie.

Cependant, ce serviteur de Dieu précise que l'autorité morale du Front Commun pour le Congo pourra revenir après peut être les deux mandats de l'actuel chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

"Félix Tshisekedi aussi a des ambitions. De toutes les façons, le pouvoir c'est deux mandats. Peut être qu'il reviendra après les deux mandats de Félix. Mais je le vois dans mon écran prophétique revenir", conclut Denis Lessie.

Pour rappel, le ministre de l'environnement et développement durable Claude Nyamugabo a récemment déclaré à Kolwezi (Lualaba) que le retour au pouvoir de Joseph Kabila n'est pas un slogan.

Ce cadre du FCC a affirmé qu'au niveau du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, l'heure est à la préparation pour le retour aux affaires du tout premier sénateur à vie de l'histoire de la République Démocratique du Congo.

Cette opinion est loin d'être la bienvenue au sein de la coalition Cap pour le Changement (CACH) dont le président Tshisekedi est l'autorité morale.

Face aux habitants de la commune urbano-rurale de Maluku samedi dernier, le vice-ministre de l'Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) Didier Budimbu a appelé à la mutualisation des efforts pour permettre au président Tshisekedi d'avoir une majorité confortable au Parlement en 2023 pour lui permettre de mieux appliquer sa vision pour l'émergence du Congo.

Jephté Kitsita