Kasaï : Plusieurs couches sociales s'engagent à œuvrer pour une paix durable afin de développer la province

Publié mer 23/09/2020 - 13:24
Photo 7SUR7.CD

Dans le cadre de la Journée Mondiale de la paix célébrée le 21 septembre de chaque année, L'ONG Action pour la Paix et la Concorde (APC) en partenariat avec Interpeace sous le financement de L'union Européenne a organisé une manifestation le mardi 22 septembre 2020 à Tshikapa, chef-lieu du Kasaï.

À cette occasion, des chefs coutumiers, jeunes et acteurs de la société civile se sont engagés pour la paix durable en vue de promouvoir le développement de la province du Kasaï.

« Par le fait que nous sommes ensemble, on échange sans préjugés, sans parti pris, sans discrimination, c'est une opportunité. Dans notre engagement aujourd'hui, il se dégage une réelle volonté de ramener la paix, parce qu'on ne peut pas développer la province sans la paix. Désormais vous aurez constaté que les gens vont vivre ensemble, ça va favoriser la fréquence entre les différentes communautés et le développement de notre province », a déclaré Anaclet Nyembue, membre du groupe de dialogue permenant.

Le directeur de recherche de l'ONG APC, Franck Mushobekwa, s’est félicité des actions menées dans la recherche de la paix après les accrochages survenus suite au mouvement insurrectionnel Kamuina Nsapu.

« La réflexion de l’APC face à la journée de la paix, c’est tout simplement vouloir prouver aux gens que nous devons nous investir dans la recherche de la paix. Organisant la journée, le souhait est que toutes les organisations qui interviennent dans ce domaine échangent leurs expériences devant la communauté, pour faire comprendre à la population qu’il y a des gens qui se soucient de leur paix », a dit Franck Mushobekwa.

Le ministre provincial des relations inter-provinciales, Camille Tedanga, qui a invité la population du Kasaï à s’investir dans la recherche de la paix durable, estime également que « la paix est le socle de tout développement, tout le monde en tout lieu est appelé à s’investir dans la recherche de la paix pour privilégier les investissements et l’échange d'expériences ».

Célébrée sous le thème : « Tous pour un Kasaï sans conflit communautaire », cette journée a connu plusieurs moments forts, notamment, une caravane motorisée qui est partie du centre ville, jusqu'à Kele passant par la coline de Dibumba.

Fabien Ngueshe, à Tshikapa