Léopards : Le duo Mbemba-Tisserand tel un mur de Berlin

Publié ven 20/11/2020 - 08:12
rdc

Tout le monde les voit jouer ensemble dans la charnière centrale de la RDC depuis un peu plus d'un an maintenant. Le moins que l'on puisse dire c'est que Chancel Mbemba et Marcel Tisserand sont monstrueux en défense. Un pur régal de les avoir comme internationaux congolais dans cette époque. Les deux-la procurent du plaisir aux sportifs congolais et africains telles des offres des paris sportifs. Le défenseur de Porto et son équipier de Fenerbaçe ont beaucoup de points en commun et des qualités particulières aussi, cela mis en ensemble donne naissance à un mur de Berlin dans la défense congolaise. Ils sont imperméables, les attaquants adverses doivent passent par les ailes pour atteindre Joël Kiassumbua, mais même alors, la jambe de Mbemba et la tête de Tisserand ne sont jamais loin.

Un duo qui transpire le talent et l'expérience

Au-delà du fait qu'ils évoluent dans des clubs plus ou mojns huppés du vieux continent, Chancel Mbemba et Marcel Tisserand ont d'abord un talent naturel. Ils ont beaucoup de valeurs recherchées chez un défenseur central, en plus ils sont polyvalents, très à l'aise au poste de latéral droit. Chancel Mbemba lui, "peut jouer partout sur le terrain", déclarait l'un de ses anciens coachs. Comme défenseurs centraux, ils ont également cette grande expérience vue des Casinos en ligne en Belgique, qu'ils mettent au bénéfice de la sélection.

Ils ont joué le plus haut niveau, Mbemba plus d'une fois la Champions League Européenne, Tisserand l'Europa League. En sélection, Chancel Mbemba est actuellement le plus ancien avec Issama Mpeko, car Mputu n'est plus convoqué depuis l'avènement de Christian Nsengi. Marcel Tisserand n'est là que depuis 4 ans, mais il s'est bien intégré dans le groupe, grâce à son talent, et bien plus à son caractère, un véritable guerrier. Il a de la personnalité sur et en dehors du terrain, raison pour Christian Nsengi l'a désigné capitaine en 2019, en remplacement de son complice Chancel Mbemba.

La RDC chanceuse sur le coup

Aujourd'hui, l'équipe nationale tient à ces deux hommes là. Ils sont l'âme de l'équipe, ils ont tous curieusement l'appel au capitanat. Chancel Mbemba sait pousser la voix pour engueuler ses coéquipiers réorganiser le jeu. Ce que fais naturellement Tisserand en vertu de son rôle. La RDC a une chance incroyable d'avoir ses deux colosses qui veillent à chaque match que le ballon ne traverse la cage de Kiassumbua. La charge laissée aux offensifs de mettre les but que l'équipe gagne. Leur complémentarité a maintenu les Léopards en vie face à l'Angola mardi dernier et Neeskens Kebano a achevé la mission devant.