Passeport : Pour Claudel Lubaya, les 99$ doivent être le "prix vérité auquel rien d'autre ne peut s'ajouter" 

Photo droits tiers

En République démocratique du Congo, le nouveau prix du passeport biométrique continue de susciter des réactions au sein de la classe politique et sociale. La dernière en date, est celle du député national Claudel Lubaya.

Pour l'élu de Kananga dans la province du Kasaï-Central qui s'est prononcé sur ce sujet ce lundi 30 novembre 2020, les 99$ fixés par le gouvernement de la République, doivent être un prix vérité. Claudel Lubaya estime que rien d'autre ne doit s'ajouter à ce prix.

"La mise en vente à dater de ce jour du passeport biométrique est un test grandeur nature sur la capacité des dirigeants à tenir promesse. 99$ doit être le prix vérité auquel rien d’autre ne peut être ajouté. La parole du gouvernement doit faire autorité pour être crédible", a indiqué le député national Claudel Lubaya à 7SUR7.CD.

D'après un arrêté interministériel signé le 10 novembre dernier par la ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzenza et son collègue des Finances, Sele Yalaghuli, le nouveau prix du passeport biométrique est fixé à 99 dollars américains

Selon toujours le même arrêté, le délai d'attente pour la livraison du passeport biométrique se présente de la manière suivante :

- 7 jours pour les requérants se trouvant à Kinshasa ; 

- 14 jours pour ceux des provinces ;

- Et 28 jours pour ceux de l'extérieur du pays.

Pendant ce temps, le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères a annoncé dimanche dernier que la vente des formulaires de demande des passeports biométriques démarre ce lundi à Kinshasa.

Cette vente aura lieu dans différentes agences de SOFIBANQUE de la ville province de Kinshasa. "Ce formulaire est personnel et non collectif", a-t-il précisé via un communiqué qui était parvenu à la rédaction de 7SUR7.CD. 

Jephté Kitsita