RDC : 5 mouvements citoyens appellent le gouvernement et le peuple à ne pas accompagner le projet "Ya Biso" de Dan Gertler 

Photo droits tiers

Des mouvements citoyens engagés dans la transparence de la gestion des mines considèrent l’initiative dénommée "Ya Biso", en RDC de l’homme d’affaires Dan Gertler, une réorganisation de son empire financier pour contourner les sanctions économiques américaines et blanchir des millions de dollars. 

Dans un communiqué parvenu le mercredi 13 janvier 2021 à 7SUR7.CD, les 5 mouvements citoyens annoncent des actions de revendications en vue d’exiger la transparence sur la procédure pour l’obtenition de royalties et actifs miniers acquis par Dan Gertler. 

Ainsi, ils appellent le gouvernement et le peuple congolais à ne pas accompagner ce projet qui est un 
"défi" à l’Etat de droit et une "mascarade". 

"Conscient du pillage de ressources orchestré par Sieur Gertler, aucun congolais ne devrait accepter d’être en partenariat avec un criminel économique et financier qui a ruiné l’Etat et a extorqué des ressources qu’il présente au peuple comme une faveur venant de lui", ont-ils écrit.

Enough-RDC, Il est Temps, Ekoki, Res Publica et Biso peuple accusent de complicité certaines autorités et fustigent le comportement de certains acteurs de la société civile soutenant  l’initiative "Ya Biso".

"Un congolais épris de sens élevé de justice et de bonne gouvernance ne peut pas encourager un monsieur qui a été acteur du pillage des ressources minières de notre pays", ont-ils  dénoncé.

"Ya Biso" est un projet de l’homme d’affaires israélien Dan Gertler, sous le coup des sanctions américaines.  D’après ce dernier, ce projet vise à faire participer les congolais des richesses issues du secteur minier.

Ange Makadi Ngoy