RDC : "Les 39 députés PPRD qui ont rejoint l'union sacrée n'ont jamais adressé au chef de l'Etat une correspondance pour réclamer un quelconque poste", (J.P. Lihau)

Lihau

Les députés nationaux du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), qui ont rejoint l'Union sacrée de la nation du chef de l'État Félix Tshisekedi, ont démenti l'information selon laquelle, ils auraient transmis au président de la République leur cahier des charges pour exiger des postes dans le nouveau gouvernement.

C'est par le canal de Jean-Pierre Lihau, qu'ils ont démenti cette information, à travers une interview accordée à 7SUR7.CD ce mercredi 13 janvier 2021.

« Les 39 députés nationaux PPRD/Union Sacrée n'ont jamais adressé au chef de l'Etat une correspondance pour réclamer un quelconque poste de responsabilité dans le cadre de la mise en place à venir au sein des institutions du pays », a déclaré Jean-Pierre Lihau.

Et de poursuivre : « Nous nous sommes engagés dans cette bataille en patriotes libres, portés par le souci de privilégier dorénavant l'intérêt général sur les intérêts partisans et de faire gagner le Congo ».

Pour cet élu de Bumba, le cahier des charges des 39 députes du PPRD c'est le rétablissement de la paix et la réorganisation de l'économie du pays.

« Notre cahier des charges c'est le rétablissement de la paix dans le Nord-est du pays, la réorganisation de notre économie, l'amélioration des conditions de vie des Congolais ainsi que  certaines réformes structurelles et sociétales indispensables...
Pour le reste, nous faisons pleinement confiance à la sagesse du chef de l'Etat
», a-t-il conclu.

Il sied de signaler qu'un élu du PPRD, parti membre du Front Commun pour le Congo (FCC), avait déclaré dans un média de la place, qu'il a malaise à l'Union sacrée à cause des élus qui ont quitté leurs familles politiques, en exigeant des postes au chef de l'État.

Il faut retenir que chaque semaine, la famille politique de l'ancien président Joseph Kabila est en train de perdre ses partis et regroupements politiques qui adhèrent à l'Union sacrée de la Nation du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Roberto Tshahe