Nord-Kivu : Les manifestations anti-MONUSCO s'intensifient, deux journées ville morte décrétées à Goma

Photo 7SUR7.CD

Dans une déclaration faite ce mercredi 07 avril à Goma au Nord-Kivu, des mouvements citoyens dont Lutte pour le Changement (LUCHA), ont appelé à deux journées ville morte dans la ville volcanique le jeudi 08 et vendredi 09 avril 2021.

Ce jeudi, ces mouvements citoyens qui décrètent les journées ville morte, invitent la population à participer à une manifestation pacifique qui chutera au Quartier Général de la Mission de l'Organisation des Nations-Unies pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO), afin d'exiger le départ de cette mission onusienne pour avoir failli à son mandat.

« Nous réitérons notre message très clair à l'égard des casques bleus de la MONUSCO qui ont failli à leur mandat de la protection des civils : Nous vous invitons à partir car vous êtes incapables d’accomplir ce mandat pour lequel vous êtes là. Ceci n’est qu’une continuation d’une série de manifestations à travers lesquelles nous exprimons et exprimerons notre ras-le-bol », lit-on dans cette déclaration parvenue à 7SUR7.CD.

Ces mouvements citoyens s'insurgent contre la poursuite des massacres des populations malgré les promesses du chef de l'État depuis son accession à la magistrature suprême.

Il sied de noter que la tension des mouvements citoyens, groupes de pressions et autres couches sociales est montée d'un cran après les dernières tueries enregistrées au mois de mars dernier. Des activités sont paralysées depuis 3 jours dans la ville de Butembo et une partie de Beni suite aux manifestations populaires.

Glody Murhabazi, à Goma