État de siège : Félix Tshisekedi invite tous les Congolais à faire front avec les FARDC déployées pour sécuriser le pays

7SUR7

Le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, dans son adresse à la Nation ce lundi 3 mai 2021, réaffirmé sa décision de proclamer l'état de siège au Nord-Kivu et en Ituri afin d'éradiquer l'insécurité qui sévit dans cette partie de la République démocratique du Congo. 

Félix Tshisekedi a précisé que cette décision tire son fondement dans les prérogatives lui reconnues par la Constitution du pays en tant que président de la République.

"C'est pourquoi, prenant la mesure de la situation et usant de mes prérogatives constitutionnelles me conférées par les articles 69, 85, 144 et 145 de la Constitution, et après concertation avec le premier ministre et les présidents de deux chambres du Parlement national, conseil supérieur de la défense entendu, j'ai décidé de proclamer l'état de siège sur toute l'étendue des provinces de l'Ituri et du Nord-Kivu", a déclaré Félix Tshisekedi. 

Dans la foulée, le chef de l'État a indiqué que les dispositions subséquentes seront annoncées dans les heures qui suivent.

En outre, le successeur de Joseph Kabila a appelé toute la population congolaise à faire front avec les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

"J'invite dès lors, chaque Congolaise et chaque Congolais où que vous vous trouviez, à une mobilisation totale pour faire front avec nos forces armées déployées pour sécuriser notre territoire", a dit le président Tshisekedi. 

Pour rappel, c'est le vendredi dernier que le président Tshisekedi a annoncé au gouvernement Sama Lukonde lors de la réunion du conseil des ministres de sa décision de proclamer l'état de siège dans les deux provinces précitées. 

Jephté Kitsita