RDC-ESU : Le professeur Nadège Ngombe attend de Muhindo Nzangi l’application de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation

Photo droits tiers

Le professeur Nadège Ngombe Kabamba, Vice-doyen chargé de l’Enseignement à la faculté des sciences pharmaceutiques de l’Université de Kinshasa, a, dans une interview accordée à la rédaction 7SUR7.CD le 2 mai 2021, appelé le ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) Muhindo Nzangi, à rendre effectif la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation mise en place par le rapport d’État du Système Éducatif National.

« Le Rapport d’État du Système Éducatif National (RESEN) a permis au pays, en 2014, de disposer d’un diagnostic exhaustif du système éducatif et de pistes d’orientations pour les politiques éducatives. Ce rapport a conduit à l’élaboration de la lettre de politique éducative 2016-2025, de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation. Du nouveau Ministre Muhindo Nzangi, j’attends l’application de cette stratégie qui a développé différents axes pour reformer l’ESU », a-t-elle faite savoir.

S’agissant desdits axes, ce professeur ordinaire évoque entre autres :

- La gouvernance ;
- La qualité de la formation en optant pour un enseignement universitaire d’élite et professionnalisant soutenu par la recherche scientifique ; 
- La promotion de la maitrise et du contrôle des sciences et technologies. 

Par ailleurs, Nadège Ngombe préconise entre autres de développer le numérique, revitaliser la recherche et l’innovation, revoir la carte universitaire du pays. Le Vice-doyen invite également le ministre de de l’ESU, à mettre l’étudiant au centre de la formation, à améliorer les conditions de l’enseignant, à promouvoir le numérique et à formaliser le partenariat public-privé.

Gloria Mbuya Mutala