Tanganyika : Des déplacés fuyant l'insécurité au Maniema vivent sans assistance humanitaire à Kabalo

Photo 7SUR7.CD

Plusieurs personnes sont sans assistance depuis quelques jours, en territoire de Kabalo dans la province du Tanganyika.

Selon Eli Lumbu Kambale, secrétaire dudit territoire, qui livre cette information à 7SUR7.CD, ces déplacés viennent de Kabambare, dans la province voisine du Maniema.

« On a reçu un afflux des déplacés qui ont traversé la rivière Luika pour se réfugier dans des villages de notre entité. De villages tels que Buyovu,  Kapalayi, Lwamba (...). Nous avons envoyé des gens pour les enregistrer et savoir dans quelles conditions ils vivent. Ils sont dans des conditions précaires parce que nous on n'a pas des moyens pour les assister. C'est pourquoi on lance des appels », a-t-il confié.

Pour rappel, les rebelles Malaïka s'affrontent entre eux depuis quelques temps, notamment à Mabamba, Kwanga et Kasimpa, villages situés en territoire de Kabambare au Maniema. Des combats qui sont à la base des déplacements massifs desdites populations.

Marcelo Mfumu