Kasaï-Oriental : Le président de l'assemblée provinciale destitué et remplacé

Photo : Droit tiers

Yves Muamba Kadima a été destitué de ses fonctions du président de l'Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental au cours de la plénière du mardi 29 juin 2021, à Mbuji-Mayi, chef-lieu de ladite province.

Il n'a pas pu présenter ses moyens de défense devant les députés provinciaux au motif qu'il a été convoqué à Kinshasa.

Aussitôt destitué, il a été remplacé par le député provincial Kabongo Malebongo. Ce dernier a été élu par ses pairs en tant que nouveau président de cette Assemblée provinciale lors de cette même plénière qui a abouti à la destitution de son prédécesseur.

Les représentants du peuple reprochent plusieurs griefs à Yves Muamba Kadima, le désormais ex-président de cet organe délibérant. Il s'agit notamment de la mégestion, intimidations à l’égard du personnel administratif et des propos irrespectueux à l’endroit du chef de l’État.

Onze de 24 députés provinciaux que compte l'Assemblée provinciale du Kasaï-Oriental ont pris part à cette plénière. Cependant, deux autres députés ont fait part de leur empêchement au bureau.

Il sied de rappeler qu'il y a peu, le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA), avait dans un communiqué dénoncé le maintien de Yves Muamba à Kinshasa. Ce dernier a tenté en vain de regagner son lieu de travail avant sa destitution. 

« La LUCHA dénonce le maintien de force du président de l'Assemblée provinciale à Kinshasa, après que les députés aient  destitué l'ancien gouverneur Jean Maweja Muteba. Depuis plus d'un mois, monsieur Yves Muamba Kadima a été appelé d'urgence à Kinshasa pour éclairer la religion du gouvernement central sur la procédure qui a abouti à l'éviction de l'ex-gouverneur. Depuis lors, il tente en vain de retourner en province puisqu'il y a un ordre manifestement illégal donné aux services des migrations de ne pas le laisser rentrer en province », avait alerté la LUCHA. 

 Alain Saveur Makoba