Butembo : Arrêtés depuis 3 mois pour avoir manifesté contre les massacres de Beni, 2 militants de la LUCHA libérés

7sur7

Les militants du mouvement pro-démocratie Lutte pour le Changement (LUCHA), Elisée Lwatumba et Éric Muhindo sont libres depuis ce samedi 24 juillet 2021. Ils étaient arrêtés en avril dernier et venaient de passer 3 mois de détention dans la prison centrale de Butembo. 

La libération de ces militants qui étaient accusés d'incitation à la désobéissance civile et des menaces d'attentat, est saluée par la LUCHA section de Butembo. 

« C'était à 15h. Nous étions tous à Kakwangura (prison centrale de Butembo, Ndlr). Nous sommes partis récupérer la lettre autorisant nos amis d'être libre provisoirement. Ils étaient détenus depuis maintenant 95 jours puisque c'est depuis le 19 avril 2021 que nos amis sont arrêtés. C'est aujourd'hui qu'ils recouvrent leur liberté », a expliqué à 7SUR7.CD Mathieu Ivogha, l'un des cadres de la LUCHA section de Butembo.

Bien avant, Human Rights Watch (HRW) venait de dénoncer ces arrestations qu'elle qualifie d'arbitraire puisque, a-t-elle dit, la détention arbitraire d'Elisée Lwatumba et d'Éric Muhindo rappelle l'inquiétante réalité des manifestations pacifiques qui encourent toujours des risques en RDC ».

Pour rappel, le ministre national des droits humains, Fabrice Puela, avait déjà promis son implication pour obtenir la libération provisoire desdits militants. Il avait affirmé qu'il va échanger avec son collègue de la justice pour entrevoir les préalables. 

Joël Kaseso, à Butembo