Maniema : Un militaire aux arrêts pour meurtre d'un civil à Kaïlo

Photo : Droit tiers

Un élément des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) a tiré à bout portant sur deux civils à Bilundu, une agglomération située à 37 kilomètres de la ville de Kindu dans le territoire de Kaïlo, en province du Maniema. L'un des ces civils est mort sur-le-champ.

L'information a été rapportée à la presse locale le vendredi 23 juillet 2021, par Marcel Lembalemba, le commissaire près le gouverneur intérimaire chargé de l'intérieur, sécurité et ordre public, qui précise que le bourreau est déjà aux arrêts.

« Un militaire non identifié a tiré sur 2 personnes à bout portant. Une personne était morte sur place et l'autre était blessée et internée à l'hôpital de Bilundu. La population l'a intercepté entre 28 et 19 kilomètres. Présentement, il est aux arrêts et nous pensons que la justice sera rendue », a-t-il expliqué.

Pour rappel, des cas similaires de tueries par balles ont été enregistrés à Katako, dans le même de Kaïlo où cette fois-ci un policier avait tiré sur une jeune fille qui avait succombé sur-le-champ.

Morisho Tambwe, à Kindu