Patrimoine et nationalité de J. Kabila : L'Asbl Kabila Forever met en garde Nsingi Pululu et Daniel Shekomba

7sur7

 Dans une déclaration signée par son président Junior Mpetchi, dont la copie est parvenue à 7SUR7.CD ce samedi 24 juillet 2021, l'association dénommée “Kabila Forever” condamne avec fermeté les propos tenus par le député national Nsingi Pululu contre l'ancien président de la République Joseph Kabila Kabange.

À en croire cette ASBL, Kabila reste le vrai modèle pour tous les présidents africains.

« L'asbl Kabila Forever dénonce et condamne avec fermeté, les propos tenus par le député national Nsingi Pululu à l'égard de notre autorité morale et père de la démocratie en la personne de l'ancien président de la République Joseph Kabila Kabange, qui reste le vrai modèle pour les présidents africains et congolais en particulier », lit-on dans cette déclaration.

Cette association exige que Nsingi Pululu présente des excuses à J. Kabila.

« Sur ce, nous l'exigeons de présenter des excuses et de retirer ses propos tenus contre sa personnalité et son honneur en lui rappelant que Joseph Kabila reste l'unique président qui a légué aux Congolais un pays démocratique avec l'alternance pacifique au sommet de l'État. Il a laissé le pays avec une croissance économique qui a stabilisé la situation sociale de la population. Les œuvres de Kabila sont palpables jusqu'à nos jours », a-t-elle exigé. 

En ce qui concerne la démarche que propose Daniel Shekomba, de mener des enquêtes sur le patrimoine de Joseph Kabila, l'association que dirige J. Mpetchi appelle l'ancien candidat à la présidentielle de décembre 2018 de "ne pas réveiller le lion qui dort".

« Concernant la démarche de Monsieur Daniel Shekomba de vouloir solliciter des enquêtes sur l'héritage et patrimoine de Joseph Kabila, nous le mettons en garde en lui rappelant qu'on ne joue pas avec le feu et surtout ne pas réveiller le lion qui dort. Kabila n'est pas un ballon d'essai pour se faire un nom dans la scène politique congolaise », conclut-elle.

Roberto Tshahe