UNIKIN : Les étudiants bénéficient des services d'information et de santé sexuelle et reproductive

7sur7

Les étudiants de l'Université de Kinshasa (UNIKIN) bénéficient des services d'information et de santé sexuelle et reproductive. Ces services sont organisés, pour deux jours, soit du vendredi 23 au samedi 24 juillet 2021, par notamment le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA) en collaboration avec le ministère du Plan de la République démocratique du Congo et ce, dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la population. 

Sur place, à l'UNIKIN, des stands ont été érigés en vue de permettre aux étudiants de bénéficier de ces services, entre autres, le dépistage volontaire du VIH/Sida et le service de planification familiale. 

À cette occasion, le représentant du chargé de bureau de l'UNFPA, Victor Rakoto, a expliqué le bien-fondé de la célébration de la journée mondiale de la population au sein de cette université.

"La célébration de la JMP 2021 à l'Université de Kinshasa va nous permettre de : (i) faire connaître la vision du Département des sciences de la population et développement (DSPD) sur l'interaction de la pandémie de Covid-19 et la démographie en RDC, (ii) promouvoir la vision du gouvernement de la RDC par rapport aux choix en matière de santé sexuelle et reproductive, et la lutte contre les VBG, (iii) Offrir à la population Kinoises et estudiantine des services d'information et de santé sexuelle et reproductive, en organisant le service de dépistage volontaire du VIH/Sida, le service de planification familiale, etc", a fait savoir le professeur Pierre Klissou dans son discours.

Par ailleurs, il a réitére l'engagement de l'UNFPA pour les choix et les droits des adolescentes, des jeunes et des femmes pour la capture effective du dividende démographique. 

Signalons que la célébration de la JMP 2021 à l'UNIKIN a connu la participation du secrétaire général au ministre du Plan, Daniel Epembe Mosango.

Pour rappel, la journée mondiale de la population est célébrée le 11 juillet de chaque année. Pour cette édition, le thème qui a été retenu est : "Les droits et les choix sont la réponse : En cas d'augmentation ou diminution des naissances, influencer sur les taux de fécondité ne peut se faire qu'en accordant la priorité à la santé et aux droits en matière de reproduction". 

Prince Mayiro