CENI : Jeep et argent pour corrompre les confessions religieuses, dénonce Mgr Utembi

7SUR7.CD

Dans une correspondance adressée le jeudi 29 juillet 2021 aux chefs des confessions religieuses, Monseigneur Marcel Utembi a invité ses pairs à la reprise des pourparlers ce vendredi pour désigner leurs délégués à la centrale électorale. 

Pour garantir la transparence du processus électoral et éviter au pays de sombrer, le président de la CENCO a exhorté ses pairs à laisser tomber les candidats qui font l'objet des suspicions en vue de garantir l'indépendance de la CENI. 

« Je vous propose de laisser tomber ces deux candidats X et Y et de proposer d'autres compétences en la matière. Cela me paraît la meilleure solution pour sortir honorablement de cette situation qui risque de se transformer en une crise qui ne fera pas du bien au pays », a affirmé M. Utembi.

Le président de la plateforme des confessions religieuses a justifié son appel par le fait que certains dignitaires usent de la corruption pour imposer l'un ou l'autre candidat comme président de la centrale électorale. 

Voici les dénonciations de M. Utembi : 

-  Considérant les témoignages de certains chefs religieux qui ont été personnellement approchés, pour ne pas dire menacés, par certains agents du pouvoir voire certaines autorités qui les ont enjoints de voter pour le candidat X ; 

- Compte tenu du témoignage de certains candidats qui ont subi des pressions pour retirer leurs candidatures afin que les confessions religieuses qui les présentent votent ce même candidat ;

-  Prenant en considération le témoignage de l'un de chefs religieux qui a été approché par un autre membre de la plateforme lui proposant de voter le même candidat présenté comme candidat du pouvoir en contrepartie d'une Jeep ;

- Tenant compte du fait que l'un des pères spirituels a témoigné avoir été approché à l'hôtel Béatrice par un quidam qui est cité dans le compte rendu de la plénière du 13 mai 2021 avec une somme colossale pour voter le même candidat ;

- Considérant les affirmations d'un membre de la plateforme qui a dit qu'un des chefs lui a dit que le candidat Y l'a approché avec l'argent à distribuer aux 6 confessions religieuses. 

Ce vendredi est le dernier jour accordé par le président de l'Assemblée nationale aux confessions religieuses pour faire le choix du successeur de Corneille Naanga et d'un autre membre de la plénière de la CENI. 

Merveil Molo