RDC : L’incidence Covid-19 a baissé de 39,2 % et les cas importés de 25,3% (Min de la Santé)

Photo droits tiers

Une baisse sensible de l'incidence Covid-19 de 39,2% et une baisse des cas importés de 25,3% ont été observées, durant cette semaine, en République démocratique du Congo. En outre, le pays a connu une infime baisse du taux de létalité due au Coronavirus de 0,1%. 

C'est ce qu'a fait savoir le ministre de la Santé, hygiène et prévention, le docteur Jean-Jacques Mbungani, au cours du Conseil des ministres présidé, vendredi 27 août 2021, par le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

"La tendance, à la 33ème semaine épidémiologique par rapport à la précédente, a été marquée par une baisse sensible de l’incidence Covid-19 de 39,2%, une baisse de cas importés de 25,3% et une infime baisse du taux de létalité de 0,1%", renseigne le compte-rendu du Conseil des ministres.

D'après les statistiques du ministre de la Santé, la ville de Kinshasa est dans une phase descendante de notification des cas positifs Covid-19 contrairement à la situation observée dans les autres provinces où la 3ème vague a connu un progrès.

Pour contrer la maladie en RDC, le Dr Mbungani a insisté sur la sensibilisation au respect des mesures barrières et l'intensification de l’appel à la vaccination pour renforcer la riposte contre le Coronavirus.

En ce qui concerne la pollution des rivières Kasaï et Tshikapa, le ministre de la Santé
publique, hygiène et prévention a évoqué quelques activités en cours dans le cadre de la prévention. 

Il a, précise le même compte-rendu de la réunion du Conseil des ministres, noté la distribution d’une assistance matérielle constituée notamment des kits médicaux d’urgence et des points d’eau en faveur des populations touchées, de la poursuite de l’identification de toutes les aires de santé riveraines et ménages touchés et du renforcement de la surveillance épidémiologique dans la province. 

Par ailleurs, le gouvernement rappelle qu’il estinterdit de consommer l’eau polluée, les poissons et autres animaux aquatiques des rivières Kasaï et Tshikapa, ajoute la même source.

Entre-temps, la ministre de l'Environnement, Ève Bazaïba, conduit une délégation gouvernementale à Tshikapa, dans le Kasaï, pour évaluer la situation en vue d'y apporter des solutions. 

Prince Mayiro