Santé : Une organisation africaine veut appuyer la RDC dans la riposte contre la Covid-19 

7sur7

Le ministre de la Santé publique, hygiène et prévention, le docteur Jean-Jacques Mbungani, a reçu ce mardi 14 septembre 2021, à Kinshasa, une délégation de l'Organisation de Coordination pour la lutte contre les endémies en Afrique Centrale (OCEAC).

Conduite par le docteur Nso Obiang Ada, secrétaire exécutif de l'OCEAC, cette délégation était venue présenter et échanger avec le  ministre Mbungani sur un projet d'appui au pays de la CEMAC (Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique centrale) dont la RDC fait aussi partie.

Selon le chef de la délégation, en ce qui concerne la République démocratique du Congo, ce projet, financé par la Banque africaine de développement (BAD), va s'appesantir sur la lutte contre la pandémie de Covid-19. 

"(...) C'est pour cette raison que nous sommes venus voir monsieur le ministre pour l'informer de la conception du projet de la CEMAC,  alors nous devons compter toujours avec la RDC. Nous allons s'atteler beaucoup plus sur la prévention et la riposte contre la pandémie. Nous remercions excessivement  le ministre congolais de la Santé pour sa disponibilité et son sens maximal d'écoute envers les partenaires", a déclaré le secrétaire exécutif de l'OCEAC au sortir de l'audience.

De son côté, le ministre  de la Santé en RDC n'a pas caché sa  satisfaction pour ce  projet lui présenté par le partenaire régional. À en croire Jean-Jacques Mbungani, ce projet  relève d'une importance très capitale dans la mesure où la lutte contre les endémies est prioritaire. Vu la pertinence du projet dans son secteur, il a rassuré ses interlocuteurs de son accompagnement à cette initiative.

Toutefois, le numéro un de la Santé publique s'est engagé à mettre rapidement à la disposition de l'OCEAC  des points focaux (experts du ministère) qui doivent travailler pour la matérialisation dudit projet pour le compte de la RDC. Ces derniers, a-t-il dit, vont travailler conjointement avec les initiateurs du projet  et l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) pour sa mise en oeuvre en RDC.

Prince Mayiro