Kwilu : La marche de LAMUKA réprimée par la Police à Bandundu

7sur7

À Bandundu, chef-lieu du Kwilu, la marche de LAMUKA prévue ce mercredi 15 septembre 2021 a été étouffée par la police.

Les militants et cadres des partis politiques ECIDé et Nouvel Élan qui ont tenté de marcher à partir de la tribune centrale de Bandundu ont vite été dispersés par la police à quelques mètres du lieu de départ.

Pour Emmanuel Tayeye, coordonnateur provincial de LAMUKA, cette répression est une entrave à la consolidation de la démocratie en République démocratique du Congo. 

« Nous dénonçons toute manœuvre visant à instrumentaliser et politiser la CENI. Nous condamnons en même temps l'étouffement de notre manifestation la plus légitime, garantie même par la constitution. C'est une entrave à la consolidation de la démocratie dans notre pays. Nous n'allons pas accepter tout ça. C'est de la dictateur déguisée ça. Nous avions écrit officiellement aux autorités comme l'exige la loi », a déclaré Emmanuel Tayeye, coordonnateur de Lamuka au Kwilu.

À noter qu'un dispositif sécuritaire a été renforcé dans quasiment tous les points chauds de la ville en vue d'empêcher cette manifestation.

Rolly Mukiaka, à Bandundu