Maniema : LAMUKA n'a pas marché à Kindu et accuse l'UDPS d'avoir recruté des jeunes pour troubler l'ordre public durant sa manifestation 

Photo droits tiers

Des militants de la coalition LAMUKA n’ont pas marché ce mercredi 15 septembre 2021 à Kindu (chef-lieu de la province du Maniema) pour protester contre tout "glissement du mandat" du chef de l’Etat congolais et la "politisation" de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Selon les organisateurs, des jeunes étaient déjà recrutés par l’UDPS pour s’infiltrer et troubler l’ordre public au nom de LAMUKA.

« Ce que nous continuons à déplorer, c’est l’instrumentalisation de la jeunesse pour faire des troubles à notre compte. Ce que nous déplorons, l’attitude de l’UDPS et de l’Union des Sacrificateurs de la République (Union Sacrée ndlr) », a déclaré à la presse, Leader Kanamuli, coordonnateur provincial de cette plateforme politique. 

Il faut rappeler que la marche de LAMUKA a été autorisée par la mairie de Kindu. Ce matin, quelques policiers étaient présents à la cathédrale de Kindu, lieu prévu pour le départ de ladite marche, mais les militants se sont faits rares.

Morisho Tambwe, à Kindu