Mbuji-Mayi : Une marche des étudiants contre le délai fixé pour le paiement des frais réprimée par la Police

Photo : Droit tiers

Des étudiants de l’Université Officielle de Mbuji-Mayi, dans la province du Kasaï-Oriental, ont manifesté, ce lundi 20 septembre 2021, contre les dernières décisions du nouveau comité de gestion en rapport avec le paiement des frais académiques.

La marche a, cependant, été réprimée par des éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC).

Bien avant, des manifestations de protestation ont commencé au campus de cette institution universitaire. Un groupe d’étudiants a brûlé les pneus, cassé les chaises et vitres des auditoires, semant ainsi une panique généralisée.

Ces étudiants disent être contre la dernière décision du Comité de Gestion (COGE) qui a fixé le 27 septembre prochain, comme date butoir en vue du paiement de la troisième tranche des frais académiques ainsi que d’autres frais connexes.

« Nous ne comprenons rien avec nos autorités actuelles. On nous demande de respecter une décision qui a été prise depuis le 08 septembre mais affichée à la valve le 16 du même mois. C'est très compliqué cette situation. Les parents ne sont pas en mesure de payer tous les frais pour le moment », a déclaré à 7SUR7.CD l'un des manifestants.

Après avoir manifesté sur le site universitaire, ces étudiants ont pris la direction du gouvernorat de la province. C'est sur le boulevard Laurent Désiré Kabila qu'ils ont été dispersés par des éléments de Police à coup des gaz lacrymogènes.

Pour l'instant, les autorités académiques n'ont pas encore réagi officiellement. Entre-temps, les activités sont paralysées à l'Université Officielle de Mbuji-Mayi.

Kazadi Lukusa, à Mbuji-Mayi