RDC : Pius Muabilu poursuit la traque des occupants illégaux des biens immobiliers de l'État

7SUR7

Le ministre d'État en charge de l'urbanisme et habitat, Pius Muabilu, continue à traquer les occupants illégaux des immeubles appartenant au domaine privé de l'État congolais. 

Dans un communiqué consulté ce lundi 20 septembre 2021 par 7SUR7.CD, son cabinet explique que l'opération d'identification du patrimoine immobilier de l'État met en lumière plusieurs cas d’irrégularités et d'insolvabilités du côté des locataires d'une part et d'autre part, les promoteurs immobiliers n'ont pas exécuté leurs obligations contractuelles et certains cherchent même à s'accaparer frauduleusement des espaces publics.

« La commission d'identification immobilière des maisons, appartements, locaux et biens-fonds du domaine privé de l'État dans la ville de Kinshasa, mise en place le 26 mai dernier, se poursuit sans encombre, en dépit du comportement incivique de certains locataires et de la quasi-totalité de promoteurs immobiliers ayant signé une convention de partenariat public-privé avec le ministère de l'urbanisme et habitat », peut-on lire dans ce communiqué. 

Face à cet état de choses, le cabinet du ministre P. Muabilu condamne la stratégie de victimisation adoptée par « des fossoyeurs » des biens immobiliers appartenant à tous les Congolais. 

La même source réaffirme la détermination du ministre d'État en charge de l'urbanisme et habitat de concrétiser l'engagement du chef de l'État de récupérer le patrimoine public spolié ou en voie de spoliation sur toute l'étendue du territoire national. 

« Face à la persistance des tentatives de spoliation, Pius Muabilu Mbayu Mukala, ministre d'État en charge de l'urbanisme et habitat appelle à la vigilance le peuple congolais et chacun à participer à l'opération d'assainissement du parc immobilier du domaine privé de l'État, pour dénoncer tout acte avéré de processus de spoliation auprès de l'administration de l'urbanisme et habitat ou des services judiciaires », fait savoir le cabinet du ministre P. Muabilu. 

Dans le but de remettre de l'ordre dans la gestion du patrimoine immobilier du pouvoir public, le ministre d'État en charge de l'urbanisme et habitat avait lancé le jeudi 1er juillet dernier, la campagne d'identification des immeubles appartenant au domaine privé de l'État congolais ainsi que de leurs occupants.

Merveil Molo