RDC : Félix Tshisekedi instruit l'IGF, toutes affaires cessantes, de faire la lumière sur le présumé détournement des primes des Léopards Dames U20

7SUR7.CD

Le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, dans sa communication lord du conseil des ministres du 22 octobre 2021, déploré le présumé détournement des primes des Léopards Dames U20.

D'après le compte rendu du conseil des ministres, Félix Tshisekedi a appris avec indignation le soupçon de détournement de la prime de qualification allouée aux joueuses de l'équipe féminine de football de la République démocratique du Congo pour la 2ème phase de la Coupe du Monde des leaders U20, prévue au Costa Rica en 2022.

"Un détournement des fonds destinés à motiver ces footballeuses qui représentent notre pays dans une compétition internationale est un acte répréhensible qui mérite d'être sévèrement sanctionné", a fait savoir le président Tshisekedi. 

Par conséquent, le chef de l'État instruit l'Inspection Générale des Finances (IGF) de faire la lumière sur cette affaire. 

"Le président de la République a instruit l'inspection Générale des Finances, toutes affaires cessantes, de faire la lumière sur cette situation, d'établir les responsabilités afin de saisir la justice qui doit infliger des sanctions appropriées et exemplaires aux responsables de cet acte ignoble", lit-on dans ce compte-rendu signé par le porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.

Dans la foulée, Félix Tshisekedi a invité le ministre des Sports et Loisirs, Serge Nkonde, de prendre des mesures conservatoires et des dispositions idoines pour que pareil acte ne puisse plus se reproduire.

En outre, le 5ème président de l'histoire de la République démocratique du Congo a invité le ministre des Sports à faire un rapport sur ce dossier lors de la prochaine réunion du conseil des ministres. 

Pour rappel, le ministre des Sports et loisirs était allé au chevet des Léopards dames U20 "délogées" de l’hôtel Kampo, dans la commune de Barumbu pour insolvabilité et refusées au siège de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), de l’avenue de la Justice, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa.

Les filles, qui protestaient aux portillons de la FECOFA, réclamant au préalable leurs primes de tous les 4 matches des éliminatoires de la Coupe du monde Costa Rica 2022 de la spécialité qu’elles ont joué, se sont vu chasser par les éléments de la Police nationale congolaise devant les installations de l’instance faitière de football congolais.

Jephté Kitsita