Kasaï : Plus de 380 cas de la fièvre typhoïde enregistrés en un mois à Tshikapa

7SUR7

L'épidémie de la fièvre typhoïde sévit dans la zone de santé de Kalonda ouest, dans la ville de Tshikapa en province du Kasaï.

D'après les données fournies par le médecin chef de zone de santé, docteur Flory Ngotota, au total 385 cas et 2 cas suspects de la rougeole, ont été enregistrés dans cette zone urbano-rurale.

Selon la même source, ces cas ont été enregistrés à partir de la deuxième quinzaine du mois de septembre jusqu'au 20 octobre 2021. 

Le manque d'eau potable serait à l’origine de la résurgence de cette maladie des mains sales signalée dans cette partie du pays ayant subi la pollution des eaux de la rivière Tshikapa et Kasaï en août dernier.

« Nous sommes confrontés à une situation liée à la catastrophe environnementale qu'a connue la ville de Tshikapa. La zone de santé de Kalonda ouest traversée en grande partie par la rivière Kasaï, a déjà enregistré 385 cas de fièvre typhoïde et 2 cas suspects de rougeole dont les deux échantillons ont été prélevés. Nous craignons que le pire arrive, si rien n'est fait à la Regideso », a indiqué le docteur Flory Ngotota dans une interview accordée à la presse locale lundi dernier.

Il appelle par ailleurs la population au respect strict des mesures d’hygiène pour éviter d'être contaminée par cette maladie.

Il sied de signaler que depuis l'effondrement du pont Kasaï au mois d'octobre 2020, les communes de Mbumba et Mabondo sont privées d'eau potable. La tuyauterie de la Regideso qui passe sous le pont Kasaï a été endommagée.

Fabien Ngueshe, à Tshikapa