Nord-Ubangi : un député du MLC accusé de détruire une barrière et d'incendier des imprimés de la régie financière

7SUR7

Le député provincial Seti Sapo, élu du Mouvement de libération du Congo (MLC) dans la circonscription électorale de Yakoma, est accusé d'avoir détruit la barrière de contrôle et de perception implantée par la Direction générale des recettes du Nord-Ubangi et d'incinérer les imprimés de ladite régie financière au village Nganza, sur l'axe routier Mobayi-Mbongo.

D'après des sources du ministère provincial de l'intérieur et sécurité du Nord-Ubangi qui livrent cette information à 7SUR7.CD ce mardi 30 novembre 2021 , cet acte de vandalisme perpétré par cet élu du Mouvement de libération du Congo constitue « une destruction méchante ».

Elles ajoutent que « les barrières de contrôle et de perception implantées dans le Nord-Ubangi par cette régie financière ont contribué à réduire drastiquement le trafic des munitions » longtemps décrié dans cette partie de la République démocratique du Congo. Elles déplorent le fait que le député provincial Seti Sapo  s'est permis de commettre un tel acte de vandalisme allant jusqu'à détruire la barrière précitée tout en incendiant les imprimés de la Direction générale des recettes de ladite province.

Nos efforts fournis pour contacter le député provincial incriminé Seti Sapo pour avoir sa réaction face à ces allégations sont restés vains.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena