L'actrice américaine Ashley Judd en RDC pour une mission scientifique sur les bonobos

7SUR7

L'actrice américaine Ashley Judd séjourne République démocratique du Congo. Elle a été présentée à la presse de Kinshasa, le mercredi 12 janvier 2022, par le directeur général a.i de l'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN), Olivier Mushiete. 

D'après ce dernier, cette actrice américaine est en mission de recherche scientifique sur les bonobos, mais aussi de contact avec la nature au Congo-Kinshasa. 

"Martin (compagnon de l'actrice américaine, ndlr) et Ashley ne sont pas du tout dans une perspective de mobilisation des fonds ni quoi que ce soit. C'est vraiment une démarche purement scientifique, de recherche et de contact avec la nature", a laissé entendre le DG a.i de l'ICCN.

À en croire Olivier Mushiete, les visites internationales comme celle d'Ashley Judd sont très importantes pour l'ICCN, car elles contribuent à l'amélioration de la conservation de la nature.

"Ceci étant dit, c'est ce que je disais tout à l'heure, ces visites internationales de haut prestige sont extrêmement importantes pour l'Institut Congolais de la Conservation de la Nature parce que les missions telles que celle d'Ashley et Martin participent à améliorer notre premier sens du monde vivant. Et donc, par cette amélioration là, nous structurons, nous organisons, nous renforçons justement toute cette mission complexe de la conservation de la nature à l'échelle nationale", a-t-il martelé.

Par ailleurs, il a mis en évidence les avantages que procure la région de Kokolopori située dans le territoire de Djolu de la province de la Tshuapa, qui est la réserve des bonobos. Il a fait savoir que cette région est parmi les régions du monde qui ont le plus grand stock de Carbonne. 

"Je voudrai profiter de cette opportunité pour rappeler que là où se rendent nos amis américains à la fin de la semaine, c'est la région du monde dans laquelle le stock de Carbonne est parmi le plus important. Nous avons des couches de Carbonne évidemment en surface avec les forêts, en profondeur avec le sol, les tourbières, en dessous encore le pétrole, qui constituent la plus grande réserve de Carbonne dans le monde entier. Et ça justifie aujourd'hui dans notre préoccupation climatique globale, pourquoi il est très important (i) de conserver cette nature, (ii) de mieux la comprendre parce nous en faisons partie", a dit le DG Mushiete, avant d'indiquer que l'actrice Ashley Judd et son compagnon vont faire le déplacement de Kokolopori en fin de cette semaine. 

Ashley Judd : une expérience avérée avec les bonobos

L'actrice américaine Ashley Judd partage une expérience avérée avec les bonobos. Son histoire Congolaise a débuté en 2009. En tant qu'ambassadrice de l'ONG Association de la Santé publique, elle est venue pour la première fois en RDC durant cette année là. Elle a fait la connaissance des bonobos quand elle étudiait le droit à l'Université de Harvard aux États-Unis.

"C'est alors que nos professeurs nous ont parlé des bonobos. Ils nous ont montré comment cette espèce, uniquement présente au Congo, était un véritable espoir pour l'humanité et ce qu'elle pouvait accomplir", a-t-elle dit à la presse.

Pour elle, les bonobos sont les plus proches cousins des humains avec les chimpanzés. À l'en croire, ils sont aussi le symbole de la liberté des femmes et de la parité entre homme et femme, car il n'existe "aucune violence entre les bonobos". D'où, a insisté Ashley Judd, la nécessité de les protéger.

"Nous avons donc le devoir de les protéger, car ils font partie de notre famille la plus proche. Nous partageons avec eux plus de 98% de notre ADN. Ils vivent uniquement ici au Congo, et donc uniquement le Congo peut prendre soin d'eux et protéger leur habitat pour assurer leur survie. Ils sont en grand danger d'extinction, et ils risquent de rapidement disparaître", a affirmé l'actrice américaine Judd, avant de souligner que l'expérience aux côtés des bonobos est exceptionnelle.

Ashley Ciminella dite Ashley Judd est une actrice et militante féministe américaine, née le 19 avril 1968 à Granada Hills, quartier de Los Angeles, aux États-Unis. Elle est révélée par le succès critique du drame "Ruby in Paradise", qui obtient le Grand Prix du jury au festival de Sundance en 1993. Elle a joué aussi aux côtés de la star hollywoodienne Morgan Freeman.

Prince Mayiro