Lubumbashi : Prévue ce samedi, la marche de l'AFBC de Néné Nkulu pour réclamer la libération de Ngoy Mulunda reportée au 18 janvier

Photos droits tiers

Le parti politique l'Alliance des Forces pour le Bien-être des Congolais (AFBC) de Néné Nkulu a reporté sa marche prévue ce samedi au mardi 18 janvier prochain en vue de réclamer la libération du pasteur Ngoy Mulunda, ancien président de la Commission Electorale Nationale Indépendante.

Dans une lettre de report adressée à la mairie de Lubumbashi ce jeudi et dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD, Delphin Ngoy Kikanka, président fédéral de l'AFBC dans le Haut-Katanga a précisé que c'est pour donner un caractère national que cette manifestation a été reprogrammée.

"En effet, nous comptons pour donner une connotation nationale et internationale à notre manifestation qui aura lieu ce mardi 18 janvier 2022, aller chuter au gouvernorat", lit-on dans cette correspondance.

Rappelons que le 7 janvier dernier, le fédéral de l'AFBC de Néné Nkulu dans le Haut-Katanga avait écrit à la mairie de Lubumbashi pour organiser une marche afin de réclamer la libération du pasteur Daniel Ngoy Mulunda dont, selon lui, l'emprisonnement est inconstitutionnel.

D'après le verdict prononcé en l'absence des avocats de la partie défenderesse, le pasteur Ngoy Mulunda doit payer une amende de 250 dollars américains. Il a été reconnu coupable des propos séparatistes, sécessionnistes et tribalistes tenus à son église Nouvelle Méthodiste Unie de Lubumbashi. Le verdict a été rendu "nuitamment" et condamné par le collectif des avocats du pasteur Ngoy Mulunda.

Patient Lukusa, à Lubumbashi