RDC : Sama Lukonde et la société civile du Sud-Kivu évoquent la table ronde sur la paix et le développement dans cette province

Photo tiers

L'organisation d'une table ronde sur la paix et le développement au Sud-Kivu était au centre d'un échange, samedi dernier, à la Primature à Kinshasa, entre le premier ministre, Jean-Michel Sama, et une délégation de 8 territoires de cette province. 

D'après le facilitateur principal, Joseph Nkinzo, qui a conduit la délégation, l'objectif était de présenter au chef du gouvernement dit des "Warriors" cette initiative.

"Nous sommes ici réunis, tous les 8 territoires du Sud-Kivu, toutes tendances confondues en termes de tribus et ce sont des leaders nationaux et d'autres provinciaux de la société civile du Sud-Kivu. L'objectif était de présenter à son excellence monsieur le premier ministre, l'initiative pour la table ronde sur la paix et développement du Sud-Kivu. Nous sommes en train de travailler avec les collègues qui sont sur le terrain et là, nous avons même quelques jeunes qui viennent du Sud-Kivu et qui ont été avec nous. La société civile se réunit à Bukavu et dans les territoires pour le même objectif et nous allons essayer de mettre toutes ces initiatives ensemble pour l'organisation de la table ronde", a-t-il dit à la presse à la fin de la réunion, tout en signalant que cette table ronde est une initiative de la population du Sud-Kivu.

Pour sa part, le premier ministre a prodigué des conseils et donné quelques orientations à cette délégation du Sud-Kivu pour la réussite de ces assises.

« Il était très réceptif, très attentif à notre message. Il nous a prodigué des conseils et donné des  orientations que nous allons suivre pour la réussite de ce grand évènement qui va tracer l'avenir de la province et remettre ces fils et filles ensemble dans la paix. Nous pouvons appeler la population à pouvoir s'unir avec nous, accompagner ce processus qui est le leur surtout se l'approprier », a indiqué Joseph Nkinzo.

Signalons que cet événement comprendra 4 différentes étapes. La première étape, c'est l'atelier national de la société civile pour évaluer la situation réelle au niveau de la province et l'orientation de cette table ronde. La deuxième étape, c'est avec les acteurs politiques tant nationaux que provinciaux, pour discuter des questions de l'heure au niveau de la province dans son historique et pour son avenir. 

La troisième étape est celle des chefs des tribus et des responsables des différentes communautés pour discuter des problèmes intercommunautaires et des problèmes au niveau des frontières. Et la 4ème étape enfin, c'est la table ronde proprement dite qui va réunir une centaine des personnes pour discuter sur la situation de la province pour tracer son avenir en termes de développement et de la paix. 

Prince Mayiro