RDC : L'archevêque de Lubumbashi appelle Katumbi et Kabila à s'unir pour développer le Katanga

Photo : Droit tiers

Monseigneur Fulgence Muteba, archevêque métropolitain de Lubumbashi appelle les différentes couches sociales de l'ancien Katanga à enterrer la hache de guerre pour développer cette entité de la République démocratique du Congo.

Dans un point de presse tenu à Lubumbashi le jeudi 12 mai 2022, le numéro un de l'église catholique dans le Haut-Katanga a précisé qu'il s'observe depuis un temps des divisions au sein des acteurs politiques originaires de cette partie du pays et la population en souffre. Fulgence Muteba a indiqué que cette situation de division ne se limite pas seulement à Joseph Kabila et Moïse Katumbi mais aussi dans le Lualaba entre les partisans de Fifi Masuka et Richard Muyej qui ne s'entendent pas.

D'où, a-t-il poursuivi, l'importance de réunir tous les enfants du Katanga pour mettre de côté leurs différends dans l'humilité et penser au vivre-ensemble et au développement de cet espace.

"Là où il y a la division, il n'y a pas de développement. Je dois faire remarquer que pour moi, cette situation de division ne se limite pas à deux individus. C'est-à-dire d'un côté, Joseph Kabila et de l'autre Moïse Katumbi, mais Joseph Kabila a ses troupes, Moïse a aussi ses troupes. Mais en dehors d'eux, il y a d'autres conflits que nous oublions souvent. Au Lualaba, vous savez que Fifi Masuka et Muyej se regardent en chiens de faïence même à distance. Regardez partout, que ça soit au Haut-Lomami, vous allez au Tanganyika, c'est la même chose. Il y a les participants de Zoé qui sont mécontents parce que les conditions dans lesquelles Zoé a été radié n'ont pas plu à tout le monde", a-t-il déclaré au micro tendu par 7SUR7.CD.

Dans la foulée, monseigneur Fulgence Muteba a annoncé la tenue à Lubumbashi du Forum sur l'unité et la réconciliation des Katangais qui mettra autour d'une même table les enfants de cette partie du pays pour penser au développement et à la cohésion sociale. 
Il a souligné que c'est une initiative citoyenne qui aura lieu pendant trois jours.

"Le Forum pour l'unité et la réconciliation des Katangais va avoir lieu effectivement du 17 au 19 mai prochain. C'est une initiative citoyenne. Nous voulons tout simplement en tant que pasteurs, demander à nos frères et soeurs de consolider la cohésion au niveau de la province en vue d'être efficace au niveau national. Les gens vont se parler enfin d'enterrer la hache de guerre et se retrouver dans la cohésion. On ne peut plus revenir à l'unité du Katanga mais on peut au moins garder l'unité de l'âme, de la fierté et de l'identité Katangaise", a-t-il souhaité.

Plus de 200 personnes sont attendues à ce forum qui aura lieu à Lubumbashi sous le thème : "Frères et soeurs un jour, frères et sœurs toujours". Les personnalités politiques dont Joseph Kabila, Moïse Katumbi, l'ancien premier ministre Sylvestre Ilunkamba, les femmes, les chefs coutumiers et les jeunes du Katanga y prendront part.

Patient Lukusa, à Lubumbashi