RDC : Après Kinshasa, Vodacom célèbre ses 20 ans de connectivité au service de tous à Lubumbashi

7SUR7

Après la capitale Kinshasa, l'entreprise de télécommunication Vodacom Congo a célébré ses 20 ans d'existence en République démocratique du Congo sous le thème de la digitalisation et du progrès à Lubumbashi (Haut-Katanga), le samedi 14 mai 2022.

René Monzambe, directeur des régions, et Grégoire Tshiani, directeur régional de Vodacom/Katanga, ont, dans un point de presse tenu à Lubumbashi, rappelé les temps forts de début de cette société de télécommunication en RDC. 

Parlant de l'évolution de Vodacom RDC, René Monzambe a précisé que cette entreprise avait réussi à conquérir le Congo avec le lancement simultané du réseau dans trois différentes villes en 2002.

"À l'époque, comme le disait notre slogan, une couverture totale comme jamais auparavant, en arrivant à Lubumbashi, nous avions trouvé deux compétiteurs qui avaient une couverture plus où moins bonne et Vodacom Congo avait directement lancé le réseau avec plus de 25 sites. Apporter quelque chose de grand pour le bénéfice des congolais, c'est ce que Vodacom a réalisé durant ses 20 ans", a-t-il rappelé au micro de 7SUR7.CD.

Sur la question du prix de la carte SIM, René Monzambe a martelé que Vodacom Congo a permis la réduction du prix de 25 dollars américains en 2002 à 500 francs congolais sur le marché actuel. Il a aussi précisé que c'est son entreprise qui a été la première à amener la digitalisation en RDC.

"Par rapport à la technologie, nous avons été le premier à amener la digitalisation au Congo déjà à l'époque en 2003. Un peu plus tard, nous avons été le premier à lancer la technologie 3G dans notre pays et enfin nous avons apporté la 4G", a-t-il ajouté.

Son collègue, Grégoire Tshiani, directeur régional de Vodacom/Katanga a renchéri en affirmant que pendant les 20 ans de cette société en RDC, plusieurs autres innovations technologiques ont été apportées à la communauté congolaise.

"Rappelons-nous, il y a 12 ans, nous étions en train de recharger nos comptes via les cartes à gratter uniquement. Avec Vodacom, il y a eu cette innovation technologique formidable et quasi révolutionnaire. Lorsque Vodacom lança des recharges électroniques, ce que nous appelons aujourd'hui Vodae ou Flash, ça été une très grande évolution sur l'innovation technologique que Vodacom a apporté et qui permettait aux individus de se sentir sécurisé par des transactions qui étaient faites par ce schéma électrique. Il y a eu l'avènement de Mpesa qui a révolutionné encore nos services à mettre à la disposition des communautés et organisations", a-t-il affirmé.

Par ailleurs, a poursuit Grégoire Tshiani, la mission de Vodacom est de connecter tout le monde pour un meilleur futur.

"Heureux 20 ans, c'est le jour que nous célébrons. Donc, Vodacom dans ce qu'elle devait faire, Vodacom s'est inscrit totalement et intégralement dans ça et basé sur la connectivité, l'inclusion pour tous et la planète. Vodacom a une couverture globale sur l'étendue de cette province et intègre les cités et les villages", a-t-il conclu.

Il est à signaler que pour célébrer avec ses 16 millions d'abonnés à travers la RDC, Vodacom a mis en place de l'argent à gagner à chaque achat par Mpsa et à chaque activation. Kent Mikenyi, responsable de la communication, qui a pris part à ce point de presse, a rendu hommage aux hommes et femmes qui ont investi pour la connexion de tous les coins et recoins de la RDC.

"Vodacom Congo depuis 2002 s'est battu pour apporter autant d'innovation pas seulement technologique mais des sacrifices en terme d'investissement, en terme d'hommes qui ont permis à ce que le Congo, un pays continent à être connecté. Derrière cette connectivité du Congo profond, il y a eu des gens qui se sont sacrifiés dans des zones en guerre. Faites vos achats par Mpsa, vous gagnez automatiquement 10%. Pour célébrer les 20 ans de Vodacom, toute activation donne la possibilité de pouvoir gagner sa part de 600 millions de francs congolais", a-t-il rassuré.

Notons que la société Vodacom est arrivée en République démocratique du Congo le 1er mai 2002 et c'est Khalil Al Americani qui est le directeur général au pays. Le Vodatalk est célébré en RDC sur le thème : "Digitalisation et progrès".

Patient Lukusa, à Lubumbashi