Luanda/CAPE VIII : "La RDC est déterminée à exploiter son potentiel en hydrocarbures", (Didier Budimbu)

Droits tiers

La République démocratique du Congo, dirigée par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, est déterminée à exploiter son potentiel en hydrocarbures. 

C'est le ministre des Hydrocarbures Didier Budimbu Ntubuanga qui l'a affirmé ce lundi 16 mai 2022 dans son intervention au 8ème Congrès & Exposition Africaine du Pétrole qui se tient à Luanda, capitale de la République d'Angola.

"Au jour d'aujourd'hui, la République démocratique du Congo est déterminée à exploiter son potentiel en hydrocarbures. Nous sommes déterminés à travers les appels d'offres qu'on va lancer au mois de juillet. Une fois qu'on va prendre de l'envol, on pourra produire le maximum possible", a déclaré Didier Budimbu. 

Cependant, le ministre des Hydrocarbures a souligné que le Gouvernement a décidé de ne pas toucher à tout bloc pétrolier se trouvant dans une aire protégée.

"La seule chose qu'on a pris comme décision est que tout ce qu'il y a comme bloc dans les aires protégées, on n'est pas pressé d'y toucher. Tout ce qu'il y a au niveau du Parc de la Salonga ou de Virunga, on n'y touche pas parce que nous avons quand-même des potentiels ailleurs", a-t-il renchéri. 

Didier Budimbu a, en outre, indiqué que depuis sa prise des fonctions, son ministère ne s'empêche pas d'effectuer de déplacement vers ceux qui ont déjà évolué dans le domaine de hydrocarbures, notamment la Guinée et l'Angola, pour un échange d'expériences. 

"En même temps, on organise des séries de formation au niveau national pour que nous puissions avoir une expertise nationale qui pourra nous aider dans l'exploitation qui va venir", a conclu le ministre Didier Budimbu. 

Rappelons par ailleurs que cette 8ème édition est organisée par l'Organisation Africaine des Producteurs de Pétrole (APPO), le gouvernement de la République d'Angola et AMETrade.

Le 8ème Congrès & Exposition Africaine du Pétrole est établi comme l'événement pétrolier et gazier le plus important et le plus influent d’Afrique. Il vise à offrir aux investisseurs la possibilité d'avoir des informations et des connaissances plus approfondies sur l'industrie pétrolière et gazière en Afrique. 

CAPE a débuté en 2003 et a lieu cette année pour la première fois en Angola sous le thème « Transition énergétique : enjeux et opportunités dans les industries africaines de l'énergie, du pétrole et du gaz ».

Jephté Kitsita, depuis Luanda